Nos conseils Métiers Chauffagiste Électricien

Comment éviter les accidents de travail sur les installations électriques ?

accident électrique
Comment éviter les accidents de travail sur les installations électriques ?

Lorsque vous intervenez sur une installation électrique sur un chantier, il se peut qu’un accident de travail se produise. Savez-vous ce qu’il faut faire pour éviter tout risque durant votre intervention ? On vous explique tout.

En tant que professionnel de l’électricité, vous n’êtes pas à l’abri d’un accident électrique. Une personne victime d’un courant électrique peut souffrir de lésions plus ou moins graves. Le danger d’un accident électrique réside dans l’intensité du courant et la durée du contact avec ce dernier.

Quels sont les différents types de contacts électriques ?

Le contact électrique direct

On parle de contact électrique direct lorsqu’une partie du corps humain est en contact avec une partie active d’une installation ou d’un appareil électrique, alors en sous tension.

Le contact électrique indirect

Le contact électrique indirect se produit quand une partie du corps humain entre en contact avec une masse conductrice (souvent en métal), mise accidentellement sous tension.

Qui sommes-nous ?

Quotatis met en relation les particuliers qui ont des projets de travaux avec son réseau d’artisans qualifiés spécialisés dans l’Habitat.

En savoir plus

Analyser le risque électrique

Négliger la présence d’un risque électrique lors de travaux reste aujourd’hui une des sources d’accidents. Analyser le risque avant et pendant l’intervention permet de prévoir les éventuelles situations dangereuses et de sécuriser au mieux le lieu d’intervention.

Lorsque vous analysez ce risque, différents éléments sont à prendre en compte tels que :

  • les caractéristiques de l’installation électrique (domaines de tension, sources primaires et secondaires de tension, positionnement des câbles, canalisations proches…)
  • le lieu d’intervention (proximité d’autres appareils électriques sous tension, déplacement d’appareils…)
  • les tâches à réaliser (placement du professionnel, les gestes à effectuer, les réflexes possibles à prendre, les équipements de protection…)

Quelles sont les mesures préventives à adopter ?

Certaines mesures préventives sont à adopter afin de garantir la sécurité du professionnel et de l’installation électrique et pour éviter de futurs accidents.

Pour se protéger des contacts directs

  • la barrière ou l’enveloppe : il s’agit d’un obstacle (écran, boîtier, armoire…) ayant un degré de protection minimal (IP2X ou IPXXB en basse tension, IP3X ou IPXXC en haute tension). Il peut seulement être ouvert avec une clé ou un outil.
  • l’éloignement : une distance de sécurité est recommandée. Toutefois, elle dépend de l’environnement (espace, chantier…) et de la valeur de la tension.
  • la très basse tension : la très basse tension est un domaine de tensions électriques, défini par la norme NF C 15-100, qui engendre un minimum de risque pour le corps humain. Il peut s’agir d’une très basse tension de sécurité (TBTS) ou d’une très basse tension de protection.
  • l’isolation des parties actives : un isolant recouvre les parties actives de l’installation électrique et ne peut être enlevé que si le professionnel le détruit.

Pour se protéger des contacts indirects

  • la mise à la terre des masses conductrices avec coupure automatique de l’alimentation : définis dans la norme NF C 15-100, les schémas de liaison à la terre (également appelés « régimes du neutre ») permettent de garantir un cheminement de défaut d’isolement vers la terre.
  • la double isolation : renforcer l’isolation des masses conductrices.
  • la très basse tension : identique à la protection contre les contacts directs.

Avant toute intervention sur une installation électrique, l’employeur doit former et habiliter la personne qui s’occupe de l’intervention.

Que faire lorsqu’un accident électrique se produit ?

Électrisation ou électrocution ?

On parle d’électrisation lorsqu’une personne subit un choc électrique suite à une mise en contact avec une installation électrique et souffre de blessures plus ou moins graves. L’électrocution se produit lorsque le courant électrique qui la traverse provoque son décès. L’électrisation peut arriver par contact direct ou indirect.

Pour secourir une personne électrisée

  1. Mettez hors tension l’installation électrique à l’aide de l’interrupteur, du disjoncteur ou en débranchant la prise. Veillez à ne pas toucher le corps de la victime pour éviter de vous électriser à votre tour (le corps agit en tant que conducteur). Si cela est impossible, dégagez le corps de tout contact avec les parties en sous tension de l’installation en faisant attention à ce que personne d’autre ne soit touché.
  2. Alertez les secours : Appelez ou faites appeler le SAMU ou les pompiers rapidement pour qu’ils interviennent le plus vite possible.
  3. Portez secours à la victime : en attendant le SAMU ou les pompiers, effectuez les gestes de premiers secours si vous avez suivi une formation de secourisme. Restez aux côtés de la victime.

Dans le cas d’un accident électrique, les premières minutes qui suivent sont très importantes pour la survie de la victime. De plus, le temps d’intervention des premiers secours peut être décisif dans l’évolution de l’état de santé de la victime. Posséder des notions de secourisme est alors nécessaire.

accident électrique
Que pensez-vous de cet article ?
(1)
lightonline.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Trouvez de nouveaux chantiers

Quotatis partenaire de Leroy Merlin recrute des artisans qualifiés partout en France.

Rejoignez-nous

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez les dernières infos du secteur!