Nos conseils Métiers

Artisans : 4 conseils pour bien gérer les impayés

Artisans : 4 conseils pour bien gérer les impayés

Être régulièrement confronté à des factures impayées est une problématique qui impacte autant le chiffre d’affaire que la relation avec ses clients. Voici nos solutions pour gérer au mieux ces imprévus.

Identifier les causes des impayés

Les causes de créances impayées sont multiples et avant d’envisager un recours éventuel, quel que soit sa nature, il est important de trouver la source du problème.

Nous vous conseillons tout d’abord de comprendre pourquoi votre client n’a pas réglé sa facture, car la prise de contact ne sera pas la même en fonction de la situation de votre client. Plusieurs cas de figure existent et il est judicieux de les prendre en compte pour maintenir une bonne relation avec vos clients.

Ainsi, dès qu’un retard de facture est identifié sur votre compte, ou notifié par l’appel de votre banque, le premier réflexe à adopter est de contacter tout simplement le client.

Qui sommes-nous ?

Quotatis met en relation les particuliers qui ont des projets de travaux avec son réseau d’artisans qualifiés spécialisés dans l’Habitat.

En savoir plus

Les différentes étapes pour être payé

Solution 1 : la prise de contact

Il peut s’agir d’un simple oubli et dans ce cas, un simple mail ou appel téléphonique de votre part suffit à régulariser la situation. Entre les 2 méthodes, le mail est conseillé car moins direct dans un premier temps. Si votre client ne répond pas, dans ce cas, envisagez de l’appeler directement.

Solution 2 : la relance

Il arrive que certains clients refusent de payer dans les délais, et décalent ainsi le plus possible le moment de vous régler la facture. Ce cas de figure est souvent révélateur d’un souci de trésorerie d’un client. S’il ne répond pas à vos mails et appels téléphoniques : dans un premier temps, envoyez une lettre de relance comme piqûre de rappel en lui rappelant les frais de pénalités auxquels il est soumis.

Solution 3 : le courrier avec accusé de réception

Dans le cas où votre client se montre vraiment récalcitrant à régler cette situation de facture impayée, et après avoir essayé toutes les méthodes citées ci-dessus, un recours en justice est à envisager. L’envoi d’un courrier avec accusé de réception permet d’officialiser la démarche. Il n’est pas inutile de rappeler une nouvelle fois les frais de pénalités qui s’ajoutent à sa facture.

Solution 4 : le recours à la Justice

Saisir le Tribunal de Commerce qui donne l’autorisation à un huissier de justice, de procéder à une injonction de payer à votre client. Cette procédure, qui peut sembler extrême, peut mettre mal à l’aise beaucoup d’artisans. Sachez qu’elle est un recours qui n’engendre pratiquement pas de frais (environ 40€ pour les frais de dossier) et sans avocat. Depuis 2016, la procédure d’injonction de payer est simplifiée pour les dossiers dont les montants de moins de 4000€. Cette simplification saute l’étape du Tribunal de Commerce.

Êtes-vous bien assuré ?

Une assurance-crédit permet d’être indemnisé en cas de factures impayées, et certains options proposent une garantie protection juridique.

 

Que pensez-vous de cet article ?
(3)
lightonline.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Trouvez de nouveaux chantiers

Quotatis partenaire de Leroy Merlin recrute des artisans qualifiés partout en France.

Rejoignez-nous

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez les dernières infos du secteur!